Jay Kvapil | Landscapes

« Lorsque j’ai recommencé à travailler la céramique en 2004 après une longue interruption, ma démarche était animée par le désir d’aller au cœur du processus créatif de la céramique et de son histoire. Je souhaitais donner à voir ce que la cuisson fige dans le temps : les glaçures, les fondus, les coulures... Pour moi, l’un des ingrédients essentiels à tout bon processus artistique : art visuel, musique, littérature, théâtre, danse ou encore cinéma, est la tension. Sans tension, il n’y a pas d’art. (...) Mes dernières pièces de céramique font allusion au voyage. J’ai grandi en Arizona, une terre de vastes paysages désertiques ponctués par des pierres. Leurs nuances de coloris sont riches. Certaines pièces pour moi font référence de manière évidente à ces paysages qui m’ont construits pour d’autres cela est plus tenu et onirique. J’estime que je ne fais pas de la céramique d’art ou de la sculpture, je fais de la poterie. J’aime ce geste ancestral pure et simple, presque une forme de language. Si mon travail est réussi, j’aime à imaginer que c’est une forme de conversation avec les potiers qui m’ont précédés et avec ceux qui viendront après moi. » Jay Kvapil. Visuel : JK#1274, Bowl, Jay Kvapil, 2016.