Jacques Truphémus | L’intimité révélée

Truphemus

Pour cette première rétrospective en Ile-de-France, Nicolas Sainte Fare Garnot, commissaire de l’exposition, a sélectionné 70 œuvres et les présente dans six salles thématiques afin de révéler la diversité de l’œuvre du peintre et l’évolution sensible d’un travail tout en lumière et couleur. « On a dit que la peinture de Jacques Truphémus l’apparentait à Bonnard et aux peintres de l’école de Paris, à cette grande tradition de la peinture française, faite de petits riens qui expriment une aspiration au bonheur, mais à bien regarder ses tableaux, on ressent qu’avec des moyens qui n’appartiennent qu’à lui, il excelle à rendre notre monde poétique. » Pierre Nicolas Sainte Fare Garnot. Visuel : A travers la vitre d’un café, Jacques Truphémus, 1972. Photo Jean-Louis Losi.