Béatrice Balcou | L’économie des apostrophes

Par le biais de performances, de sculptures, de dessins et d’installations, Béatrice Balcou crée des situations dans lesquelles elle propose de nouveaux rituels d'exposition qui interrogent notre manière de regarder et de percevoir les objets. Elle orchestre différentes relations entre art, travail et repos, brouillant les distinctions conventionnelles entre nos règles habituelles de production, de distribution et de consommation. Ses Cérémonies Sans Titre sont des performances réalisées avec une œuvre d'art dont elle n'est pas l'auteur, choisie préalablement dans une collection publique ou privée. Elles développent une temporalité particulière autour d’un évènement : celui de la mise en exposition de l’œuvre. À travers ses gestes précis et délicats, Béatrice Balcou s'intéresse à l'attention portée à la matérialité de l'œuvre d'art autant qu’au comportement de celui qui la regarde. Avec elle, l'œuvre n'est pas une image éphémère à reconnaître rapidement ou à consommer, mais une matérialité physique dont il faut prendre soin, et avec laquelle passer du temps. Avec les oeuvres de Valérian Goalec et Kazuko Miyamoto. Visuel : Installation signée Kazuko Miyamoto.