Babi Badalov | Nikita Kadan

Pour la seconde partie de son exposition personnelle (débutée le 24 mars) De More Cry Sea, Babi Badalov a invité Nikita Kadan (1982, Kiev) pour une Carte Blanche faisant dialoguer leurs œuvres les plus récentes. Avec la complicité du commissaire russe Sasha Pevak, Nikita Kadan expose pour la première fois à Paris un nouvel ensemble de travaux dont la série au charbon Observations on archives (2015), un grand dessin au fusain de la série Pogrom (2016), ainsi qu'une nouvelle sculpture réalisée spécifiquement pour l'exposition. Au fil de plusieurs expositions communes en Europe de l'Est (Pologne et Ukraine), Babi Badalov et Nikita Kadan ont tissé des liens aussi bien sur le plan artistique qu'humain. Bien que leurs démarches artistiques soient formellement différentes, les artistes questionnent des thématiques politiques et sociales communes. La démarche de Kadan trouve un écho dans le travail de Badalov en ce qu'il se saisit d'objets, vestiges et traces l'entourant et témoignant de ce qu'il nomme des « symptômes sociaux ». Visuel : De gauche à droite, dessin signé Nikita Kadan et pièce signée Babi Badalov.