Ayana V. Jackson | Intimate justice in the stolen moment

A travers ses photographies, Ayana V. Jackson nous invite à poser un regard nouveau sur l’histoire de l’Afrique, souvent taxée de « continent sinistré ». La photographe américaine, en s’inspirant d’images-références, s’engage contre cette conscience collective occidentale, encore aujourd’hui chargée de clichés. Elle nous invite à renouveler notre regard critique et nous incite à plus de vigilance sur ces clichés occidentaux encore bien trop ancrés dans les consciences.  Pour cela, en refusant d’exploiter elle-même un modèle, Ayana V. Jackson met en scène le corps nu de la femme noire, le sien sans pour autant faire de ses œuvres des autoportraits. Visuel : Anarcha, Ayana V. Jackson, 2017.