Abdelkader Benchamma | Echo de la Naissance des Mondes

Pour célébrer le dixième anniversaire de sa réouverture, le Collège des Bernardins a invité Abdelkader Benchamma à réaliser une vaste installation pensée spécialement pour la grande nef du Collège des Bernardins. D’immenses formes profuses, abstraites et dynamiques en envahissent le sol et entrent en dialogue avec les lignes architecturales de ce lieu chargé d’histoire. Les dessins d’Abdelkader Benchamma – connu pour ses compositions murales conçues à l’échelle de l’architecture - s’inspirent de scénarios visuels issus de réflexions sur l’espace et sa réalité physique, ses limites et ses zones de contact avec des espaces mentaux. Glissement du réel, intrusion de l’invisible, matières indéterminées en transformation et  catastrophes minuscules constituent son travail. Son œuvre s’inspire des recherches du prêtre astronome et physicien Georges Lemaître (1894-1966), qui fût l’un des premiers hommes à avoir pensé l’origine de l’univers. Georges Lemaître, aujourd’hui considéré comme l’inventeur de la « théorie de l’atome  primitif » aussi appelée « Big Bang ». Entre croyance et science, l’univers de l’artiste résonne avec les recherches du prêtre astronome. Visuel : Croquis préparatoire à l’œuvre Echo de la naissance des mondes, Abdelkader Benchamma.